Se mettre au vert [Drew – Fibre Mood n°6 / Adrienne – Friday Patterns]

Avant que le confinement soit décidé, j’avais commencé ce que je pensais être LA veste du printemps 2020. Mon choix s’était finalement porté sur la veste Drew et j’avais opté pour mon reste de velours milleraies vert. Confinement J7, j’ai fini la veste avec finitions aux petits oignons. You-hou !

Sauf que le principe du confinement c’est qu’on reste chez soi…hum… et qu’il s’est mis à faire vraiment froid quand je l’ai finie… et qu’accessoirement, cette veste est beaucoup plus courte que ce que j’ai l’habitude de porter…oups ! Voyons le point positif : un jour on va sortir de chez nous et il fera meilleur et ça sera une bonne veste à porter sur des robes :o)

Tic tac tic tac… Pour l’instant la veste reste sur le porte-manteau.

A l’usage, c’est aussi une bonne option pour aller avec mes deux nouveaux t-shirts rentrés dans mon unique pantalon taille haute ❤ Car après une semaine passée en jogging et vêtements de chantier (occupations cracra avec bébé obligent), j’ai eu envie d’un joli t-shirt à porter. Coup de bol : le jeudi avant le grand enfermement, j’étais passée à Brin de Cousette pour acheter du jersey et le patron du t-shirt à manches bouffantes, Adrienne. La mercerie Brin de Cousette dans le 11ème a régulièrement des patrons pochette venus tout droit d’Outre-Atlantique, ce qui évite d’avoir à imprimer, voire scotcher un PDF. Le point noir c’est qu’ils sont vraiment chers (22 euros pour un patron de Closet Case patterns par exemple)… et dans le cas d’Adrienne, on parle d’un patron à 3 pièces : le dos/devant, la bande d’encolure et les manches. Alors certes on ne paie pas son patron à la pièce mais quand même ! Spoil de la fin : heureusement ce patron est vraiment un bon investissement pour moi. Ouf !

Passons à la présentation de ces cousettes…

La veste Drew

J’ai acheté le magazine Fibre Mood pour le modèle de la veste Drew et son pendant pour enfant, la veste Legend. Il s’agit d’une veste courte type veste en jean, oversize avec les emmanchures rabaissées.

Les dessins techniques de Drew
Je craque… Etant donnée ma bonne expérience avec Drew, Legend est dans mes plans

Le magazine contient les planches et un pas à pas dessiné sans instructions rédigées ; celles-ci sont consultables en ligne si on le souhaite. Pour ma part, j’ai trouvé les dessins très satisfaisants. Même si je me suis quand même débrouillée pour assembler la manche droite au côté gauche et vice et versa, mais ça n’a rien à voir avec les explications fournies !

J’ai coupé la taille 34 et n’ai réalisé aucune modification. Si j’avais voulu porter la veste avec mes jeans, il aurait fallu que je rallonge de 10 cm. La veste étant quand même très oversize et back to the eighties, je ne pense pas que c’est un style qui me plairait #etpourquoipasunepermanente.

Tout s’assemblait très bien. C’est une couture simple mais longue à cause du nombre de pièces et des nombreuses surpiqûres. J’ai assemblé l’intérieur du col et des poignées de manche à la main durant mes trajets en métro de février : j’apprécie toujours d’avoir cette activité sous la main pour les jours où je ne veux pas prendre le vélo (waw en le relisant cette histoire de vélo et de métro me semble vraiment loin).

Cette veste, c’est une cousette que j’ai eu grand plaisir à réaliser. Je suis vraiment amoureuse de ce velours. Je n’en mettrais pas des tonnes dans mon placard mais quelques petites touches me mettent en joie.

Confort : 4/5. Portée avec les bons vêtements, elle est confortable. Je peux glisser un pull ou ma petite doudoune Uniqlo dessous.

Qualité 4/5. J’enlève un point parce que je ne suis pas encore bien familière de la pose de pressions et qu’à la première sortie j’en ai perdu deux…

Seyant 4/5. Il y a un côté un peu années 80 à cette veste oversize que je finis par trouver un peu stylée avec mon pantalon taille haute. J’en serais presque à vouloir remonter le col. Avec une robe, je la porte avec les manches retroussées.

Cohérence 4/5. Je n’étais pas convaincue du nombre de vêtements que je pourrais porter avec mais finalement c’est satisfaisant (robes dans la bonne gamme de couleur, pantalon taille haute préféré,…)

Les t-shirt Adrienne

Encore une cousette satisfaisante ! Et après Drew et ses très nombreuses pièces, ça fait du bien de n’en décalquer que trois ! Tout a été assemblé à la surjeteuse, c’est vraiment rapide.

Un élastique est passé dans le haut de la manche qui est assemblée en tout dernier au corps. Le bas de la manche est fermé par un élastique également.

Pour la 1ère version j’ai fait une taille S sans aucune modification.

Pas visible sur la photo. Dans sa version sans modification, Adrienne m’arrive juste au niveau du nombril :s

Pour la 2ème version j’ai allongé le buste de 6cm et réduit l’amplitude des manches et je préfère ainsi.


Confort 5/5 L’encolure est décolletée juste ce qu’il faut et tient bien en place. Malgré leur ampleur, les manches tiennent bien dans un gilet. Après allongement, il n’y a plus de risque de dos à l’air quelque soit le bas porté.

Qualité 5/5 j’ai confiance dans les jersey achetés chez Brin de cousette. Après deux lavages, tout se tient bien

Seyant 5/5 J’aime beaucoup l’effet sur moi.

Cohérence 5/5 Ça va avec un certain nombre de mes affaires de printemps et d’été, tout en remplissant un vide de ma garde-robe

La prochaine fois on parlera pyjama. Car quoi de mieux que de coudre des affaires d’intérieur quand on passe sa vie… à l’intérieur ?!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s