La chemise de bûcheron [Melilot (Deer&Doe)]

Avant toute chose, laissez moi vous présenter mes meilleurs vœux pour cette année qui commence, qu’elle soit pleine de projets et/ou de recentrage sur soi-même et/ou de digestion d’idées mais qu’elle vous apporte de la joie. Pour cette nouvelle année, j’ai reçu un formidable cadeau : la nounou a pris une semaine de vacances et mes beaux-parents ont gardé notre fils pendant 5 jours. J’adore cet enfant mais souvent avoir des activités complètes me manquent, ne pas m’activer aux choses qui auparavant me procuraient du plaisir me draine, je me sens frustrée et la relation avec mon compagnon est souvent le parent pauvre du quotidien. Pendant 5 jours, je suis donc retournée à mes affaires de personne nullipare-pour-de-faux, avec même du temps pour avoir des interactions de qualité avec mon heureuse moitié (qui profitait avec soulagement de son temps retrouvé pour jouer aux jeux vidéos et… attraper une grosse gastro pour le 31 mais ça c’est une autre histoire).

Ma première activité fut de détacher mon canapé tâché de lait avec un vaporetto qu’on m’avait prêté.

Tout est dit

L’opération ayant réussi, la semaine s’annonçait sous les meilleurs hospices. J’ai donc décidé de retenter de faire les boutonnières de ma chemise Mélilot qui traînait depuis un moment, parce que je trouvais que ma machine faisait des boutonnières nulles et que je n’avais pas le courage d’aller chez Mireille pour les faire faire. Au final, allez savoir pourquoi comment, mais avec du temps, de la patience, de l’huile de coude et du cordonnet, ma machine a fini par accoucher de 13 belles boutonnières. Youpi !

La ppreuve par 7
Continue reading “La chemise de bûcheron [Melilot (Deer&Doe)]”

Test : Besame mucho (Festive Road)

Attention : cet article parle de la version test d’un patron. La créatrice a fait des modifications avant publication de son patron : proposition de 3 tailles de bande d’encolure qui correspondent à des tissus différents, repère de taille remonté d’1cm, épaule diminuée.

Quand j’ai reçu un mail de Charlotte aka Biquette aka Vicomte de Boisjoly pour tester le résultat de sa quête de t-shirt parfait, j’ai sauté de joie, partagée entre la curiosité de découvrir son travail et voir si ce t-shirt correspondait aussi à l’idée que je me faisais du t-shirt de rêve. Malgré mes besoins évidents de nouveaux tee-shirts, j’avais décidé de lâcher l’affaire pour cet hiver, pas convaincue par l’idée de refaire un patron que j’avais déjà.

Besame mucho est décrit comme un t-shirt semi-ajusté à aisance positive avec un col rond. Le fit collait avec mes envies, restait à tester ce col rond pas ras-du-cou mais pas décolleté non plus. Je suis un chouïa compliquée quand il s’agit de col.

… Como si fuera esta noche la última vez
Continue reading “Test : Besame mucho (Festive Road)”

Série de sweats [Grand’Ourse(Ikatee) /Marinière n°06 (Garde-robe idéale de bébé)]

Je vous présente aujourd’hui un sweat et le petit caleçon assorti, plus une petite veste, réalisés pour un bébé d’un peu plus d’un an.

Grand’Ourse toujours

La petite veste a été faite à partir du patron Grand’Ourse, qui est un patron que j’ai beaucoup utilisé pour faire des cadeaux. La version avec les oreilles de lapin fait un malheur ! Pour ajouter un sweat à la garde-robe de Maël, j’ai choisi de faire plutôt dans la sobriété : pas de doublure et pas d’oreilles. Par contre j’ai ajouté un patch au dos.

Concernant le patron, je formalise ici une remarque que je m’étais déjà faite : je trouve que c’est un patron qui taille grand par rapport à la stature de Maël. Il me semble n’avoir décalqué que le 12 mois ; on a déjà sorti le 18 mois depuis quelques semaines et ce gilet-là reste grand.

Continue reading “Série de sweats [Grand’Ourse(Ikatee) /Marinière n°06 (Garde-robe idéale de bébé)]”

Un été à Londres [bomber M7100]

Je vous présente mon nouveau meilleur ami : un bomber en molleton.

Fournitures :

  • 1m de molleton Sirocco Mars-elle : 32e (la largeur est grande : 165cm)
  • 50cm de thermocollant
  • 1 zip métallisé de 50cm : 2,50e (au final le zip est trop court, il aurait fallu acheter en prendre un de 52cm. La traduction était mauvaise sur la pochette et je n’ai pas pris la peine de remesurer.)

= environ 40 euros, en comptant le patron que j’utilisais pour la 1ère fois et que j’avais acheté en solde 3 ou 4 ans auparavant

Continue reading “Un été à Londres [bomber M7100]”

Petaluma Dress (Itch to stitch)

Petite merveille sur cintre uniquement

Ce post est le récit d’une grande déception. Pour le lendemain de son mariage, ma sœur m’a demandé une robe portefeuille à manches papillon. Sentant venir l’écueil de la robe qui baille j’ai choisi de faire le faux-portefeuille de la robe Petaluma dont la pièce du buste est proposée pour différents bonnets. Malheureusement, malgré une 1ère toile, le résultat final est trop large au niveau de la taille et baille encore sur la poitrine. Je vais détailler comment on en est arrivé là plus en bas. Mais parlons d’abord des choses positives.

Continue reading “Petaluma Dress (Itch to stitch)”

Test : Kelly watch the stars (Festive Road)

Cette fois-ci Biquette proposait de tester un top à manches kimono avec empiècement. Ce n’est pas forcément ma came à la base mais comme j’avais été agréablement surprise par le débardeur Hanging Song, j’ai testé Kelly watch the stars. Parlons un peu du modèle : ses découpes crient COLOR-BLOCK !, non ? Il est conseillé de le faire avec un tissu plutôt fluide et c’est ce que j’ai fait avec un voile de coton d’une part et de la viscose d’autre part. On ne le voit pas avec mon choix de tissu mais l’ourlet du bas part en arrondi à partir de la hanche ce qui est assez flatteur. J’aime particulièrement les bracelets de manche. C’est la première fois que j’en ai sur un haut et j’adore, malgré le fait que sur mes épaules ça rebique carrément (hommage à la commanditrice me souffle ma moitié ?).

Même si je n’ai pas osé le color block, j’ai tenté une association de couleur et motif un peu hasardeuse : mini léopard bleu et uni lavande. Je ne sais pas quoi dire… ça me rendait heureuse de mettre les deux ensemble, alors je l’ai fait et j’aime beaucoup !

Continue reading “Test : Kelly watch the stars (Festive Road)”

Test : Hanging song (Festive Road)

A un tricofrite (ou tricosaucisseallemande, je ne me souviens plus), Biquette, aka le vicomte de Boisjoli, a proposé de tester son nouveau patron, maintenant disponible sur Essais et erreurs. C’était la 1ère fois que je réalisais un patron de Festive Road même si certains me font de l’oeil depuis un moment (wink wink la combi short). Hanging song est un débardeur à bretelles spaghetti qui se boutonne devant et qui est légèrement froncé au niveau de la poitrine. Ce n’est pas un patron que j’aurais fait de moi-même, parce que… je n’aime pas les débardeurs à fines bretelles. Je trouve que j’ai le haut du corps trop maigre et que ça ne me va pas trop. Toutefois en réalisant ce top et en faisant les ajustements nécessaires, je trouve que le résultat est ok. Clairement pouvoir remonter les bretelles et avoir des fronces sur la poitrine, ça sauve. Je n’en ferais pas des dizaines, parce que c’est superflu dans mes contrées, mais je le vois bien en basique quand vraiment je n’en peux plus de chaleur.

Continue reading “Test : Hanging song (Festive Road)”